Les moustiques à Bordeaux sont bien présents. C’est un véritable enfer. Surtout pour les restaurants et les hôtels qui veulent protéger leurs clients des piqûres de moustiques. L’infestation est parfois telle qu’on se demande s’ils sont vraiment nombreux ou s’ils piquent plusieurs fois.

Pourquoi les moustiques piquent à Bordeaux ?

piqûre moustiqueAvant tout, il faut savoir que les moustiques sont des insectes piqueurs qui se nourrissent du sang des animaux à sang chaud, y compris les humains. Pour cela, ces insectes nuisibles utilisent leur trompe (proboscis) pour percer la peau. Ensuite, dès qu’ils trouvent un vaisseau sanguin, ils injectent leur salive. Cette dernière contient différentes substances dont certaines anesthésiantes et des anticoagulants qui facilitent l’aspiration du sang. C’est cette injection de salive qui provoque des démangeaisons et des réactions allergiques chez certaines personnes. Mais pourquoi les moustiques déploient tous ces efforts pour nous prendre un peu de sang (jusqu’à 10 microlitres) ?

Les moustiques piquent pour se reproduire

Eh oui, les moustiques piquent seulement pour se reproduire. En effet, après l’accouplement, la femelle a besoin de protéines pour permettre à ses œufs d’arriver à maturation. Par conséquent, ce n’est pas pour se nourrir que les moustiques à Bordeaux nous piquent. Pour cela, ils prélèvent essentiellement du nectar.

Partant de ces éléments, on peut en déduire que la femelle va prélever du sang autant qu’elle en a besoin pour ses œufs. Par conséquent, si elle n’est pas dérangée pendant son repas de sang, elle ne va piquer qu’une fois. En revanche, si elle n’a pas pu prendre autant de sang que nécessaire, elle va devoir trouver un autre vaisseau sanguin.

Ensuite, dans les 48h qui suivent ce repas de sang, la femelle va se mettre en quête d’un endroit où pondre. Son premier critère : l’eau stagnante. Ainsi, un substrat humide ou tout point pouvant stocker de l’eau fera son bonheur et celui de ses œufs. Pour autant, la femelle ne va pas pondre directement dans l’eau. Elle va déposer ses œufs au plus près d’une eau stagnante. De cette façon, dès que les œufs se retrouvent en contact avec l’eau, ils peuvent se développer. Avant que cela n’arrive, l’attente peut s’avérer longue. Pas de problème. Un œuf de moustique est de nature très patiente. Chez certaines espèces, cette attente peut durer plusieurs années. On dit alors que les œufs sont en quiescence.

Des différences entre les moustiques

Aussi, il faut savoir que la femelle du moustique tigre, également connu sous le nom d’Aedes albopictus, possède un don particulier : elle sait où il va y avoir de l’eau. Elle pond donc ses œufs sur une surface solide, là où de l’eau peut les atteindre.

larves de moustiques dans l'eau

Cet exemple illustre la différence qui peut exister entre les nombreuses espèces de moustiques. Ainsi, on considère que les moustiques tigres sont particulièrement agressifs. Attirées par les odeurs corporelles, la sueur et le dioxyde de carbone émis par les animaux et les humains, les femelles vont rapidement repérer leur proie. A contrario de leurs cousines autochtones (les Culex), les femelles moustiques tigres fractionnent leurs repas. Ce qui fait qu’elles doivent piquer plusieurs fois. De plus, les moustiques tigres sont actifs toute la journée et ne font aucun bruit.

Présent désormais dans toute l’agglomération bordelaise et même dans toute la France, le moustique tigre fait donc l’objet de beaucoup de méfiance.

Comment limiter les piqûres de moustiques à Bordeaux ?

En plus d’être très actifs, les moustiques tigres sont connus pour être les principaux vecteurs de maladies tropicales telles que :

De fait, il est essentiel d’agir pour se protéger contre les piqûres de moustiques à Bordeaux.

hirondelle mange moustiqueLa lutte anti-vectorielle passe essentiellement par des mesures préventives. La première d’entre elle : la chasse à l’eau stagnante ! En effet, il est recommandé d’éliminer les gîtes larvaires en vidant régulièrement les récipients contenant de l’eau stagnante. Il peut s’agir de pots de fleurs, de soucoupes, de gouttières, de jeux laissés dehors… De cette façon, on évite que les moustiques se reproduisent dans ces endroits propices à leur développement.

Ensuite, vous pouvez utiliser des moustiquaires pour protéger les fenêtres, les portes et les lits des piqûres de moustiques. Les moustiquaires sont très efficaces pour empêcher les moustiques de pénétrer dans les habitations.

Enfin, on peut agir pour ralentir voire stopper la disparition de prédateurs naturels très efficaces face aux moustiques. Il s’agit essentiellement des hirondelles et des chauve-souris. Leurs populations déclinent alors que nous avons besoin d’elles pour nous débarrasser des moustiques. Par conséquent, en installant des nichoirs et en veillant à préserver leur environnement, vous vous ferez de solides alliées dans la lutte contre les moustiques à Bordeaux.

Dans le cas d’une infestation massive dans votre hôtel ou votre restaurant, n’hésitez pas à nous contacter. Nous établirons un diagnostic afin de vous proposer la stratégie de désinsectisation la plus appropriée.

Besoin d'un expert ?

Un problème de nuisible, parasite, bio-agresseur… vous souhaitez protéger votre site ?

Nous réalisons une inspection et nous vous envoyons un devis détaillant nos solutions préventives et curatives.

Contactez-nous
LGH 2024 - Tous droits réservés