Pourquoi y a-t-il autant de pigeons en ville ?

L’humain vit de plus en plus en ville. Alors, le pigeon aussi … L’un suit l’autre.
Avec la présence humaine, le pigeon a la garantie d’un garde-manger à portée de bec. De nombreuses communes ont adopté des politiques visant à les faire fuir ou à les inciter à aller dans des pigeonniers urbains. Pour autant, l’animal continue de squatter tout ce qui est squattable. Au-delà de sa population, c’est surtout son comportement qui pose problème.

Des rats volants

Souvent surnommés ainsi, les pigeons possèdent quelques points communs avec les rats :

  • ils mangent tout et n’importe quoi
  • ils se reproduisent de façon très active (jusqu’à 6 fois par an avec en
    moyenne deux œufs par couvée)
  • ils transportent de nombreuses maladies

Que ce soit avec leurs déjections qu’ils lâchent intempestivement sur les rebords de fenêtres, façades d’immeubles, paliers d’entrées, balcons, cours intérieures du rez-de-chaussée, escaliers extérieurs ou avec leur plumage, ils transportent bactéries, virus et parasites. Non seulement ils sont sales et bruyants mais en plus ils peuvent nous transmettre la salmonellose, la psittacose, l’ornithose…

Contactez-nous

Besoin d'un expert ?

Un problème de nuisible, parasite, bio-agresseur… vous souhaitez protéger votre site ?

Nous réalisons une inspection et nous vous envoyons un devis détaillant nos solutions préventives et curatives.

Contactez-nous
LGH 2022 - Tous droits réservés