La puce de plancher n’existe pas sous cette dénomination. En effet, aucune puce n’affectionne les lames de plancher. Et ce, pour une simple raison : il n’y a rien à manger pour une puce adulte sous un plancher ! En raison de leurs besoins alimentaires, toutes les puces ont besoin de vivre à proximité d’un animal à sang chaud. Par conséquent, la puce de plancher n’existe pas : il s’agit de la bonne et vieille puce qui loge sur nos chiens et chats.

La puce ne vit pas sous le plancher

La puce adulte ne vit pas sous le plancher car elle vit sur le corps de son hôte. De cette façon, elle peut se procurer sa ration journalière en sang. Seuls les œufs et les larves de puces peuvent se développer sous votre plancher. Cela fait partie de l’effrayante stratégie de développement de la puce :

  1. La puce logée sur un animal pond ses œufs (jusqu’à 50 par jour !) ;
  2. Les œufs tombent et se développent jusqu’au stade larvaire ;
  3. Les larves se nourrissent de détritus accumulés entre les lames du plancher (poussières, squames de peau, poils d’animaux…) ;
  4. Les larves tissent un cocon au sein duquel elles vont se transformer ;
  5. Dès qu’un hôte est à proximité, la puce adulte sort du cocon. Cela peut prendre quelques jours à plusieurs mois. La puce est patiente !

Une fois qu’une puce a trouvé son hôte, elle ne le quitte plus ! Il peut arriver qu’elle change et ainsi aller vous piquer mais elle préfère revenir sur son hôte. De façon générale, les puces restent sur le même hôte jusqu’à leur mort.

Ainsi, si vous avez un chat et un chien, votre maison peut abriter ce parasite assez désagréable pour toute la maisonnée. Grâce à leur rythme de reproduction et à leurs formidables sauts (jusqu’à 50 cm selon les puces), les puces peuvent vite devenir très envahissantes.

Aussi, à votre retour de vacances, si vous découvrez des puces à Toulouse qui vous sautent dessus depuis le plancher, elles viennent certainement des œufs qui sont tombés de votre animal avant votre départ. Pendant vos vacances, ils ont eu le temps de se développer jusqu’au stade de cocon. En marchant sur le plancher, vous les informez que le restaurant est ouvert. C’est donc là que les puces sortent du cocon et vous vous retrouvez avec 200 puces sur chaque mollet ! 😱

Votre retour de vacances tombe donc au bon moment pour les puces. Elles n’ont plus qu’à sauter pour se nourrir !

Se débarrasser des puces

Pour se débarrasser des puces, il est important de connaître leur cycle de développement et leur mode de vie. À cela s’ajoute la connaissance de leur morphologie. En tant que désinsectiseurs à Bordeaux, nous utilisons nos connaissances en entomologie pour diagnostiquer la présence de tel ou tel parasite. Ainsi, nous adaptons notre stratégie de désinsectisation à Nantes. Pour lutter efficacement contre les puces, il faut combiner trois méthodes :

  • Réaliser un gros nettoyage (jusqu’au dessous des meubles, dessus des plinthes, entre les coussins du canapé…). En effet, supprimer la poussière va affamer les larves. De plus, cela va enlever une barrière physique qui pourrait faire obstacle au traitement. Une fois cela fait, nous vous conseillons d’évacuer le sac aspirateur car pour les larves, ce sac rempli de poussières c’est buffet à volonté !
  • S’assurer de l’absence de puces sur votre animal préféré. La visite chez un vétérinaire est souvent conseillée. Sans cela, nous ne pouvons garantir l’efficacité du traitement ;
  • Traiter la surface par pulvérisation, ce qui permet de tuer les larves. Les puces étant au sol, l’utilisation d’un fumigène n’a que peu d’intérêt. Il faut attendre plusieurs jours pour mesurer l’efficacité du traitement. En effet, l’insecticide utilisé pénètre difficilement les cocons.

Seule la réalisation de toutes ces actions permet d’atteindre des résultats.

Ne pas confondre puce et punaise de lit

Comme les deux nuisibles peuvent se trouver dans votre lit ou votre canapé, ne pas confondre puce et punaise de lit peut vous paraître compliqué. En effet, les deux se nourrissent de sang et leurs piqûres, laissent des traces et provoquent des démangeaisons. Pourtant, elles possèdent plusieurs différences :

  • La puce peut se balader au grand jour alors que la punaise sait se faire discrète en se cachant dans des coins sombres ;
  • La punaise de lit ne saute pas et se déplace lentement, contrairement à la puce ;
  • Les traces de piqûre des punaises de lit se trouvent sur les endroits découverts la nuit (bras, cou…) alors que les puces piquent essentiellement les jambes, accessibles grâce à leurs sauts en pleine journée.

Qu’il s’agisse de puces ou de punaises de lit, il faut agir dès les premiers soupçons. En effet, les deux parasites se reproduisent rapidement et leur présence peut vite devenir un cauchemar (l’actualité remonte souvent des cas de traumatismes liés à des punaises de lit).

Aussi, dès que vous avez un doute, contactez-nous ! Depuis nos locaux à Nantes, Bordeaux et Toulouse, nous intervenons rapidement.

Besoin d'un expert ?

Un problème de nuisible, parasite, bio-agresseur… vous souhaitez protéger votre site ?

Nous réalisons une inspection et nous vous envoyons un devis détaillant nos solutions préventives et curatives.

Contactez-nous
LGH 2023 - Tous droits réservés