Est-ce que c’est un rat que j’ai croisé à Bordeaux ?

Pour lutter contre un rongeur, autant savoir de suite si c’est un rat ou pas. Ces petites bêtes sont rapides et il est parfois difficile de savoir à qui on a affaire. En effet, plusieurs espèces de rongeurs peuvent venir s’installer chez vous. Et dans la famille du rat et de la souris présents dans les villes de Bordeaux, Nantes et Toulouse, il existe des espèces différentes.

Bien identifier le rongeur présent chez vous permet de mettre en place la technique de lutte la plus adaptée.

Les rats présents notamment à Bordeaux, Nantes et Toulouse

Derrière le nom latin de Rattus norvegicus, se trouve celui qu’on appelle également le surmulot, rat brun, rat gris, rat norvégien ou rat d’égout. Il s’agit de l’espèce la plus courante. Cosmopolite, il est arrivé en France il y a moins de 300 ans. En effet, ce n’est pas une espèce endogène. Venu d’Asie, il est maintenant bien implanté sur notre territoire où il repousse son cousin le rat noir.

Voici ses principales caractéristiques :

  • Aspect : jusqu’à 40 cm de long, une queue plus courte que la tête et le corps
  • Reproduction :  sexuellement mature au bout de 6 semaines, la femelle peut faire des portées allant de 4 à 12 petits
  • Habitat : ce rat creuse généralement des terriers
  • Alimentation : agressif, il est très opportuniste dans son régime alimentaire
  • Les traces qu’il laisse : ses crottes d’environ 1 à 2 cm sont légèrement courbées et souvent accumulées dans un même endroit

Le Rattus rattus quant à lui a aussi plusieurs noms : rat noir, rat des greniers ou encore rat des navires. C’est cette espèce qui est à l’origine des grandes épidémies de peste (de Justinien au VIème siècle à la peste noire du XIVème siècle). Il est de moins en moins répandu.

Voici ses principales caractéristiques :

  • Aspect : fourrure noire, queue aussi longue que son corps. Il pèse entre 120 et 250 g.
  • Alimentation : régime alimentaire surtout composé de produits d’origine végétale (il apprécie particulièrement l’orge). Il exige peu d’eau.
  • Les traces qu’il laisse : ses crottes peuvent se confondre avec des raisins secs. De plus, il laisse des traces de queue dans la poussière qui ressemblent à des coups de pinceau.
  • Habitat : le rat noir fait rarement des terriers en extérieur. En effet, il affectionne les hauteurs d’intérieur des bâtiments.

Vous êtes envahi par des rats à Bordeaux, Nantes ou Toulouse ? Contactez-nous !

Besoin d'un expert ?

Un problème de nuisible, parasite, bio-agresseur… vous souhaitez protéger votre site ?

Nous réalisons une inspection et nous vous envoyons un devis détaillant nos solutions préventives et curatives.

Contactez-nous
LGH 2022 - Tous droits réservés